09 jan Les incontournables de l’Ouzbékistan

Un orient chatoyant et un sentiment de mille et une nuit,  l’Ouzbékistan regorge du mystère à travers ses facettes. Sillonner des routes, c’est plonger dans le mysticisme. Montagnes, paysages mosaïques, une diversité culturelle, la route de la soie, des caravanes, bazars colorés, le parfum d’un délicieux thé: ce joyau possède tout pour satisfaire la curiosité de chacun et éveiller vos sens. Découvrez  ce pays riche en histoire qui vous séduira par la beauté de ses sites.

ouzbe-hasti-imam-tachkent

 

Tachkent

Capitale de l’Ouzbékistan, Tachkent est grande, moderne et exotique. Avec les montagnes qui sont tout près, cette ville déborde de fraîcheur. Des bons restaurants, des musées et sa vie nocturne amusent les visiteurs. Visiter la vieille ville et la place Khasti Imam avec la medersa Barak-Khan, le mausolée de Kaffal Chochiy et la mosquée Tilla Chaykh. Flâner dans les allées du Bazar de Chorsu, prendre du bon temps avec une promenade entre les plantations de coton, les vergers et les vignobles, des beautés de la ville avec ses espaces verts, ses mosaïques, ses calligraphies et ses fontaines. Certainement, c’est l’occasion de s’évader au rythme de la ville.

 

boukhara-citadelle-ark

 

Boukhara

Ville attractive et passionnante de l’Asie centrale, Boukhara est une étape importante de la route de la soie. Les activités n’en manquent pas: visiter le mausolée d’Ismail Samani, le mausolée de Chachma Ayoub, la place du Reghistan pour la visite de la Citadelle de l’Ark qui abrite aujourd’hui un musée d’histoire local et d’artisanat traditionnel, flâner dans le quartier juif – l’un des plus anciens de la ville,  déguster à la nourriture sans oublier l’och, profiter de l’environnement paisible du bassin de la place Liab-i-kahouz, sillonner les bazars – Taqi-Zaragon et Taqi-Telpak Furushon et…un bon massage dans un hammam.

samarcande-bazar

 

Samarcande

Une cité légendaire qui préserve des vestiges d’anciennes civilisations. Sa splendeur du passé de la route de la soie et ses milles bazars garantissent une balade chaleureuse. Ses merveilles architecturales sont uniques au monde: la place du Reghistan, la nécropole Chakh-i-Zinda, la mosquée Bibi Khanoum, l’observatoire d’Ouloug Beg et le mausolée de Gour Emir, les somptueux monuments de Tamerlan. Une ville moderne qui s’étend sur des kilomètres de bâtiments, de style soviétique.

 

khiva

 

Khiva

Considéré comme une ville-musée, Khiva est le centre historique qui est parfaitement conservé. Les sites les plus surprenants de Khiva sont situés à quelques mètres d’Ichan-Qala, au cœur de la vieille ville. C’est magique d’observer les forteresses et les remparts au coucher du soleil. Explorer la madrasa Muhamed-Amin Khan et le minaret Kalta-Minor (XIXème siècle), la mosquée Djouma aux 212 colonnes de bois sculpté, le mausolée de Saïd Alaouddine (XIVème siècle), le mausolée de Pakhlavan Mahmoud – lieu de pèlerinage des nomades, et le palais Tach-Khaouli – construits par mille esclaves.

 

le-lac-aydarkoul

 

Nourata

Une des villes les plus séduisantes, Nourata se situe dans la région de Navoï. Terre de maîtres du bétail, les gens sympas, le bord du folklore, cette ville a tous les atouts d’un conte oriental. Le temps s’est arrêté dans cette ville qui est célèbre pour sa source d’eau, considérée comme une eau sacrée par les musulmans, et pour les ruines d’une forteresse construite par l’armée d’Alexandre le Grand. La source sacrée Tchachma est encore aujourd’hui un lieu de pèlerinage pour les musulmans. Non loin, il y a les camps de yourtes où il est possible de passer la nuit, dans les yourtes pour 5-8 personnes, et/ou aller à la pêche au lac Aydarkoul et goûter à la cuisine locale. La ville est aussi réputée pour sa broderie. Les maîtres de broderie de Nourata créent de véritables chefs-d’œuvre. Ils décorent les musées et les collections dans le monde entier.

 

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.